La qualité du eGovernment en Suisse (27.02.2008)

Publication du rapport “La qualité du eGovernment en Suisse - Rapport de consolidation 2005-2007” (Davide Bolchini - TEC-Lab, Faculté des Sciences de la Communication, Università della Svizzera italiana) fruit d’analyses spécialisées et de la collaboration entre universités et Cantons suisses.

Le rapport “La qualité du eGovernment en Suisse – Rapport de consolidation 2005-2007” est le résultat d’une collaboration profitable et intense entre les Chancelleries cantonales des Cantons de Bâle-Ville, Tessin, Thurgovie, Uri, Zoug, Zurich et les centres de recherche des universités de Saint-Gall, de Bâle, de la Suisse italienne et de la Haute Ecole Spécialisée de Berne, qui ont conduit ces études dans le but d’améliorer l’offre du eGovernment en Suisse et d’offrir aux citoyens des outils plus efficaces et plus efficients permettant d’entamer un dialogue avec l’administration publique. Ce rapport expose à grands traits les principaux résultats des études effectuées, relève certaines criticités liées à la fourniture actuelle des services du eGovernment et suggère des stratégies pour améliorer les services et les contenus offerts.

Le eGovernment (gouvernement électronique) est une manière d’utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) comme support de la fourniture de contenus et de services de la part de l’administration publique, en faveur des citoyens et des entreprises. Les outils charnière typiques autour desquels tourne l’action du eGovernment sont les sites web de l’administration publique.

L’étude a été conduite à partir de sondages et d’analyses sur le terrain, ayant pour but de déterminer le niveau de qualité du eGovernment en Suisse, en termes d’offre de services au citoyen et aux entreprises, d’exigences et attentes de la population, et de satisfaction globale de l’utilisation de ces services. Le rapport – coordonné par le laboratoire TEC-Lab de l'Università della Svizzera italiana– est une synthèse raisonnée des résultats de quatre études spécifiques.

Dans ses conclusions, cette étude formule quelques recommandations clés réservées à l’administration publique. Ces recommandations sont très importantes pour une amélioration future de la qualité des services du eGovernment:

  1. améliorer l’utilisabilité des sites web des Cantons
  2. connaître et contrôler les “utilisations effectives” des sites web publics
  3. promouvoir les services du eGovernment auprès des citoyens et offrir à ces derniers une connaissance de ces services plus capillaire et plus constante
  4. augmenter la gamme de contenus On-line à la disposition des citoyens
  5. dépasser le niveau purement “informatif” et introduire de nouveaux services pilotes, à mêmes de remplir des devoirs simples mais ayant un intérêt potentiel pour les citoyens.

Le rapport “La qualité du eGovernment en Suisse - Rapport de consolidation 2005-2007 (Davide Bolchini - TEC-Lab, Faculté des Sciences de la Communication, Università della Svizzera italiana) peut être consulté sur http://www.tec-lab.ch/publications

Autres études:

  • E-Government Trendbarometer - Nutzen und Trends aus Bürgersicht (Heide Brücher, Stefanie Binswanger, Sami Hamida, Berner Fachhochschule und UNISYS)
  • ZeGO Zufriedenheit im eGovernment: Measuring user satisfaction with eGovernment portals of the 26 cantons in Switzerland (Javier Bargas-Avila, Marco de Vito, Klaus Opwis, Université de Bâle, Institut de Psychologie)
  • Bericht zum Stand von E-Government in der Schweiz, Teil Kantone (Kuno Schedler, Lukas Summermatter, Universität St. Gallen, Institut für Öffentliche Dienstleistungen und Tourismus)
  • Schlussbericht zur Studie Firmen und e-Government sur l’offre du eGovernment relativement aux entreprises (publication avril 2007), commissionné par le Secrétariat d’Etat à l’Economie et par la Chancellerie Fédérale.